« mars 2008 | Accueil | mai 2008 »

Comment convaincre les plantes de vivre chez vous ? 2

Connaître le nom des plantes que vous achetez est primordial. Comme je l'ai déjà écrit il est important de connaître l'origine et les besoins de la plante dans son milieu naturel pour lui trouver le meilleur endroit de la maison. Mais ce savoir théorique ne suffit pas, il faut les observer et ne pas hésiter à intervenir aux premiers signes de détérioration de leur état. Il faut faire preuve d'empathie. Allez voir les emplacements et tenter de sentir s'il y a plus de courants d'air que prévu ou si l'air est trop sec.

Voici deux exemples d'erreurs commises par ignorance.

A commencer par cette asperge qui m'a été vendue comme une fougère. Vous noterez que la différence linguistique n'aide pas dans la mesure ou les appellations communes sont très différentes et surtout ne sont pas référencées dans les encyclopédies disponibles sur le net.

Asparagus (c) SB

Me voici avec une plante dont j'ignore tout. Je la mets dans un endroit neutre pas trop ensoleillé, erreur qui aurait pu lui être fatale en moins de deux semaines si mon employée de maison n'était intervenue. (un peu lasse il est vrai de balayer les petites feuilles tombées). Maintenant que je sais que c'est une asperge, je me demande comment j'ai pu ne pas le voir immédiatement. Mais bon  j'étais partie sur les fougères. D'ailleurs les Anglais l'appellent Asparagus Fern ce qui contribue davantage à la confusion.

Depuis que nous nous sommes lancés dans cette collection de plantes d'appartement, nous gardons les yeux bien ouverts sur les marchés. Et je ramène à la maison un superbe bégonia maculé ou bégonia bambou. Qui n'aime pas être au soleil ou en pleine lumière et qui supporte difficilement d'être trop déplacé. Un excès d'humidité lui fait tomber les feuilles. Evidemment complètement ignorante, je l'ai mis dans la zone plantes humides de la maison sous le soleil. Et j'ai rapidement compris que quelque chose n'allait pas. Comme pour l'asperge maintenant regardant les feuilles je sais immédiatement que c'est un bégonia. Comment ai-je pu être aussi aveugle ?

Bégonia des amoureux (c) SB

Posted by sophie on avril 2, 2008 at 11:13 AM dans Jardin d'hiver | Permalink | Commentaires (2)

Comment convaincre les plantes de vivre chez vous ? 1

Etant autrefois du genre à noyer une algue, je ne pense pas que la question soit inutile. Installer un jardin d'hiver demande un investissement important en temps et en argent. Il serait dommage d'échouer en cours de route. La peur de faire mourir les plantes est à mon avis la raison première qui empêche un grand nombre de personnes de se lancer dans le jardinage.

Les fleuristes et horticulteurs connaissent bien cette tendance. Je lisais récemment qu'ils considèrent qu'un particulier n'est pas capable de prendre soin d'une plante plus de quatre semaines. Ce qui expliquent que les conseils qu'ils donnent ne dépassent pas ce délai. Ainsi une plante qualifiée de plante d'ombre est censée pouvoir survivre quatres semaines ainsi. Ce qui ne signifie pas qu'elle n'a pas besoin de lumière loin de là. La lumière n'est jamais néfaste. Même les plantes très résistantes dans les pièces sombres se développent bien davantage exposées à la lumière. Le soleil bien dosé a les mêmes effets.

Mon premier conseil pour créer un jardin d'hiver sera donc de noter soigneusement au cours de la journée où vient la lumière, les coins ensoleillés et de trouver un maximum de renseignements sur ples plantes que vous avez achetées. Notamement sur leur besoin en eau. Notez si vous avez peur d'oublier. regroupez les plantes en fonction de l'hydrométrie qui leur est nécessaire. Un bloc de plantes est plus facile à humidifier en une fois et elles se soutiendront entre elles.

Souvenez-vous également que les plantes d'intérieur sont majoritairement des plantes tropicales qui ne sont pas capables de résister à des températures inférieures à 10 degrés. Il vous faudra donc envisager de chauffer la pièce où vous les mettrez même en votre absence !

Kesako (c) SB

Voici deux plantes dont j'ignore le nom que je viens d'acquérir. Si vous les reconnaissez soyez les bienvenus pour commenter !!!

Asparagus springéris (c) SB

Cette plante est une survivante. L'horticulteur m'avait bien précisé de l'ombre surtout pas de soleil. Je rentre à la maison et mon employée me soutient qu'il faut la mettre au soleil de l'après-midi. Faisons un essai me dit-elle : après deux jours à l'ombre les branches avaient jauni, nous l'avons déplacée : elle a doublé de volume.

PS: grâce à vos commentaires avisés nous savons désormais que nous nous trouvons pour la dernière photo en face de l'asparagus springéris.

Posted by sophie on avril 1, 2008 at 04:59 PM dans Jardin d'hiver | Permalink | Commentaires (7)