« Summertime | Accueil | Écorce et pousse de tournesol »

Le poivre du pauvre


ShareThis

Au Moyen-Age, les épices, servant à conserver les aliments et en améliorer le goût, étaient très onéreuses et alimentaient une filière marchande organisée et jalouse de son monopole. En ramenant le piment d'Amérique, Christophe Colomb a mis fin au monopole. Le piment de culture facile est accessible à tous. C'est le poivre du pauvre. D'ailleurs dans de nombreuses langues, il est qualifié de poivre avec Hot ou bell pour l'en distinguer.

Piment_1_semaine_1_edited

C'est la capsaïcine qui commande la douleur au cerveau, mais saviez vous que du coup celui-ci relâche dans l'organisme des endorphines? De là à recommencer en augmentant la dose, il n'y a a qu'un pas jusqu'à l'accoutumance !

Piment_5_semaines_1_edited

Il existe plus de 200 sortes de piments allant du doux au forts, voire très forts.

La culture de cette plante de climat chaud est très facile à condition de lui éviter la sécheresse par un arrosage régulier.

Piment_6_semaines_edited

Et si la bouche vous brûle, ne prenez pas d'eau, la capsaïcine est soluble dans les corps gras. Tentez le lait ou la crème glacée, ou le beurre ou la crème...

Posted by sophie on septembre 29, 2004 at 06:40 AM dans Fiches techniques, Piment | Permalink

Commentaires

comment ça se consomme ? frais ? seché ? cuit? dans quoi ?

Rédigé par : Bé@ | 30 sep 2004 05:51:24

Cuit dans de nombreux plats mexicains et antillais.

Séché pour le mettre en poudre dans des sauces.

Cuit farci comme une tomate ou grillé farci.

Ici ils le consomment beaucoup grillé.

Frais, je n'ai jamais essayé.

Rédigé par : sophie | 30 sep 2004 06:23:50

Poivre du pauvre, le piment? Pas si vrai! Le Piment d'Espelette, depuis qu'il est une A.O.C., vaut la peau du... Mais quelle denrée fabuleuse! Force modérée et parfum enchanteur.
Rendez-vous chez http://www.bipia.com/index2.htm
Connais-tu les piments doux d'Anglet et les Piments de Piquillos?
Je vais cultiver tout ça au printemps.

Rédigé par : jcp | 5 oct 2004 08:29:13

Bonjour!
J'ai moi aussi des plants de piments, l'un d'eux est malade en ce moment, les feuilles sont tachées de noir et parfois blanc, les fruits (il y en a pleins! Toujours plus!) rougissent mais sont tout secs et rabougris, je sais pas trop quoi faire, qu"un a une idée?


Pour cuisiner ça, ça dépend fort du degré de piquant, on peut les utiliser pr relever a peu pres tout, moi j'aime bcp avec des spaghettis : je fais cuire des lardons, puis dans une poele frire un piment (plutot fort, mais le gout est "dissout" dans l'huile puis la creme, ca pimente la sauce et on peut manger les morceau de piment au final) dans qques goutes d'huile puis je rajoute de la creme fraiche et je laisse sur le feu pour que ca s'epaississe avant de rajouter sel, poivre,spaghettis et lardons. c'est simple, rapide et delicieux avec une salade.
Voila.

Rédigé par : Manon | 14 août 2009 08:31:26

MA Mère plante également des jardinières de piment l'été. Et je dois dire qu'elle réussi ps mal. Dans le sud, nous on mange beaucoup de cargolade (escargots grillés) du coup,une fois la récolte de piment faite, on prépare se qu'on appelle ici la "salt de pavrine" (sel au piment il me semble par traduction). On mélange les piments rouge avec le sel dans un mixeur et le tour est joué. Il ne reste plus qu'à trier les cargols !

Rédigé par : Pompe de relevage | 25 oct 2011 12:09:00

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.