« octobre 2010 | Accueil | mars 2011 »

Trompe l'oeil et petits espaces

Avec toutes les plantes que vous achetez depuis un an, vous devez avoir un parc me dit le gentil pépé du vivier où nous allons régulièrement. J'ouvre des yeux ronds, j'ai une maison de ville avec un tout petit terrain mais nous rusons. Nous avons tenté de planter tout ce qui était supposé perdu pour la cause. Les douves, les bordures de grillage, notre nouvelle obsession est la terrasse de la cuisine. Un infâme recoin recouvert de détritus de chantier. Je voulais une roseraie, c'est l'endroit idéal.

Terrasse avant

Vous voyez, je ne vous mens pas. Un infâme recoin. Premièrement, il a fallu nettoyer et construire les jardinières pour accueillir les plantes. L'endroit est protégé du vent de la mer, au soleil une grande partie de la journée. Les rosiers ont besoin de beaucoup d'eau. Qu'à cela ne tienne, nous enterrons dans nos jardinières un tuyau de micro-irrigation.  Le béton du sol, mal entretenu, dégage tous les jours une poussière fine et irritante. Nous allons carreler le sol en prenant soin de choisir un carrelage avec relief pour ne pas tomber et de niveler le sol pour gérer le drainage des eaux. Plus tard, une citerne installée en contrebas va recueillir ces eaux de pluie.

Cuisine pendant 

De JP j'ai retenu la leçon des couleurs, on ne mélange pas. Mais ma roseraie est petite alors chaque côté de la terrasse reçoit une couleur différente. Dans les angles, j'essaie les plants bicolores. Nous prenons des plants avec épines car ce mur de roses est censé nous protéger des intrus et des voisins. Surtout des chiens voisins. L'odeur joue un grand rôle aussi. C'est le lieu où sèche le linge l'été. Autant joindre l'utile à l'agréable.

Terrasse après 

Et voici la terrase terminée, les petites pierres de marbre aident au drainage et donne un aspect méditerranéen à la terrasse. Nous reprenons le bleu de nos bordures pour respecter la couleur d'ensemble. De nouvelles roses apparaissent déjà. La terrasse est devenue en deux semaines le lieux où l'on cause le soir à la fraîche...



 

Posted by sophie on février 9, 2011 at 02:42 PM dans Roses | Permalink | Commentaires (2)